Pièces

Programmation 2021 :

Acte 1 du 21 au 26 septembre 2021

Le 24 septembre

A 21h : Le spectacle « Pericoloso » par la compagnie La Comédia.

« Deux êtres échoués dans un vieil immeuble au bord d’une voie ferrée. Tel le chat noir tournant autour du bocal du poisson rouge, elle le guette, le secoue, l’agace…Lui se défend, esquive, se dérobe…Et c’est parce qu’ils n’ont rien en commun qu’ils vont tenter de se rencontrer. Une comédie dramatique où l’humour laisse parfois la place à certaines cruautés de la vie »

Le 25 septembre 2021,

  • A 11h : La compagnie Les Passes Rêves, fera un spectacle d’improvisation pour les enfants sur la Place Carnot de Mamers. La représentation est gratuite et ouverte à tous.

« Vous avez toujours rêvé de participer à un stage d’improvisation ? Vous y avez déjà gouté et vous êtes tenté d’en reprendre une part ? C’est votre moment ! Débutant ou initié, vous allez le temps d’un stage révéler le formidable comédien d’improvisation théâtrale qui somnole en vous. Après des jeux d’échauffement, nous nous dirigerons tout en douceur vers l’improvisation, l’écoute de l’autre et l’échange. Pas de texte à apprendre, juste l’envie de s’exprimer et de partager un bon moment dans une ambiance bienveillante. Si l’envie vous en dit, vous êtes le bienvenu le matin ou l’après-midi ou toute la journée! »

  • A 15h : La compagnie Théâtre Ambul’ produira sa pièce de théâtre intitulée « Cassé » au théâtre de Mamers.

« Christine, licenciée et laissée-pour-compte, organise le faux suicide de son mari en espérant toucher quelques sous. Une satire sociale hilarante et pleine de rebondissements »

  • A 17h : La Compagnie du Théâtre se produira Place Carnot à Mamers afin de jouer « Molière à la Rue »

« Le 26 décembre 1662, Molière donne L’Ecole des Femmes. La pièce fait l’effet d’une bombe. La querelle de L’Ecole des Femmes durera deux ans. Pamphlets et comédies satiriques se succèdent.
Molière, marié depuis un an, est cruellement attaqué jusque dans sa vie privée. Nous sommes en 1663.  Molière a 41 ans.
La troupe de l’Illustre Théâtre a vécu, celle de Monsieur le Prince de Conti aussi…
Molière dirige la Troupe de Monsieur, frère du Roi. Il est au Théâtre du Palais-Royal .
À ce moment précis, on pourrait presque croire que tout va aller pour le mieux…
C’est donc dans le contexte tourmenté de la querelle de l’École des Femmes que notre Molière s’est couché, un soir de 1663.
Le rideau s’ouvre, il dort…
Il rêve… ou pas…
Dans son lit, dans son siècle, ici,
maintenant, demain … »

  • A 21h : La 7ème Compagnie jouera « Un air de Famille » sur les planches du théâtre de Mamers

« Toutes les semaines dans la famille Menard, on se réunit au café dont Henri est le patron et on va manger tous ensemble Aux ducs de Bretagne. Ce soir, qui est pourtant un jour de fête, car c’est l’anniversaire de Yolande la belle-fille, un incident va venir troubler les habitudes. Arlette, la femme d’Henri, est partie une semaine pour réfléchir, ce qui va déstabiliser les autres membres de la famille. »

Le 26 septembre,

A 11h : Rencontre avec Yvon Carpier, parrain du festival en 2021 au théâtre de Mamers. Moment d’échange et de partage autour de la carrière iconique de notre parrain.

Yvon Carpier : parrain de l'édition 2020
Yvon Carpier : Parrain de l’édition 2021

  • A 15h : La pièce de théâtre « Le choix » sera jouée au théâtre de Mamers par la troupe Grain2Folie

« Max Leroy n’est pas un saint. Sans aucun état d’âme depuis des années, il trompe sa femme et détourne de l’argent de son entreprise. Cependant sa vie bascule lorsqu’il reçoit un coup de fil anonyme lui donnant rendez-vous sur un banc dans un parc public à 12h38, précisément. Paniqué, il arrive en avance et doit supporter la présence de Vic une clocharde qui squatte le banc. Entre ce rendez-vous mystérieux et cette rencontre improbable, Max va se retrouver acculé et va devoir faire un choix où il risque de se perdre ou de tout perdre. »

Acte 2 : du 15 au 17 octobre 2021

Le 15 octobre 2021

A 21h : La compagnie L’Eclat Dans Les Yeux, jouera sur les planches du Théâtre à l’italienne de Mamers sa pièce « Ongle pour Ongle »

« Nathalie Langer vient de fermer son café. Elle se prépare à effectuer sa comptabilité lorsqu’une femme à l’allure chic, Catherine-Anne Castellane de Monteil, fait irruption. Elle lui montre une photo de leurs maris ensemble et nus. Confrontées à un problème commun, et malgré une différence sociale aigüe, elles finissent par établir un dialogue. Reste à savoir où se situe la limite acceptable pour chacune d’entre elles… »

Le 16 octobre 2021

10h à 12h : Atelier d’improvisation par la compagnie Les Passes-Rêves

14h à 16h : Atelier d’improvisation par la compagne Les Passes-Rêves

L’atelier du matin est différent de celui de l’après-midi ! N’hésitez pas à y participer toute la journée !

Vous avez toujours rêvé de participer à un stage d’improvisation ? Vous y avez déjà gouté et vous êtes tenté d’en reprendre une part ? C’est votre moment ! Débutant ou initié, vous allez le temps d’un stage révéler le formidable comédien d’improvisation théâtrale qui somnole en vous. Après des jeux d’échauffement, nous nous dirigerons tout en douceur vers l’improvisation, l’écoute de l’autre et l’échange. Pas de texte à apprendre, juste l’envie de s’exprimer et de partager un bon moment dans une ambiance bienveillante. Si l’envie vous en dit, vous êtes le bienvenu le matin ou l’après-midi ou toute la journée! 

A 21h : « Une Leçon de danse » sera jouée par la compagnie Cap’Théâtre

Senga est une danseuse qui, suite à une chute, ne peut plus monter sur scène ; Adémar est un jeune homme autiste, professeur de géoscience et mal à l’aise avec les codes de la société. Ils sont voisins, et Adémar, sous le prétexte d’un gala auquel il est invité, demande à Senga de lui apprendre à danser. Autour de cette leçon de danse, ces deux jeunes gens que tout oppose apprennent peu à peu à s’apprivoiser ; et chacun découvre chez l’autre ce qu’il ne parvenait pas à trouver en lui-même

Le 17 octobre 2021

A 15h : La compagnie Résonances jouera « Une nuit d’été 1942 » au théâtre de Mamers

Ce 16 juillet 1942, dès les premières lueurs de l’aube, à Paris, ce sont 13 152 juifs, des enfants, des adultes, des vieillards qui ont été raflés par 7 000 policiers aux ordres de Bousquet et du gouvernement de Vichy. Entassées au Vélodrome d’Hiver, toutes ces personnes ont connu la peur, l’angoisse, la maltraitance, l’acharnement, l’humiliation et pour bon nombre, la déportation, la mort, l’extermination. Le plus souvent, un aller simple pour l’enfer. Car seule une poignée de ces personnes rentrera des camps d’extermination.
Portraits croisés. Destins croisés. Fictifs mais malheureusement si réels. Récits d’une nuit d’été 1942 où tout a basculé. Ou l’inimaginable est, malheureusement et affreusement, devenu concret. Entre espoir, regrets et remords, courage et souvenirs.